La foire du trône, ou le maître qui merdoie

Le trône m’inspire : je creuse, je taupine. Et sans crainte de déchoir, je laisse les ors et le sceptre pour aborder le bronze et le balai à chiottes. Le rapport avec la pédagogie ? On respire, ça vient !

Le maître, bien carré dans sa spécialité, son expérience, sa réputation, etc., le maître donc, si trônant qu’il soit, n’en est pas moins sujet, de temps en temps, à quelque perturbation du transit épistémique.

Parfois, constipation : une question est posée, et voilà que ça coince, pas de bol, le pot reste vide – et il faut faire quelque chose. Car la classe, c’est son côté nature, a horreur du vide et le silence y pardonne aussi peu qu’à la radio. Le sachant doit savoir sacher sans sécher sur son aire de chasse. Les ouailles perdent vite patience : Anne ma sœur Anne, ne vois-tu rien venir ? Je ne vois que le soleil qui poudroie, l’herbe qui verdoie, et le maître qui merdoie…

Il y a les palliatifs classiques : « Pas le temps ! » (à proférer sur un air vaguement excédé – l’élève se sent méprisé), ou « Oui oui, la prochaine fois ! » (opter pour l’air convaincu – l’élève se sent déçu, voire dupé), ou encore « Hors sujet ! » (là, mauvaise pioche – si l’élève y a pensé, il doit y avoir un lien, à nous de le trouver). Ces subterfuges sont peu glorieux mais à l’occasion bien utiles.

Parfois, incontinence : une bourde est lâchée. On peut alors tirer discrètement la chasse pour noyer le poisson dans la cuvette en tablant (pour une fois) sur leur inattention. Autre méthode : assumer l’étron, l’examiner même, apprendre ensemble à voir d’où il sort… L’étiologie de l’erreur, vaste programme !

On exige du maître l’exemplarité : quel meilleur exemple, que de savoir tirer parti de ses manquements ? Visons plutôt le courage de la précarité que les illusoires prestiges d’un respect foireux.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s