Boxe pédagogique : portrait du maître en coach

Le noble art est une bonne école. Sur un ring, à l’entrainement, quel coach a intérêt à mettre son élève KO ? Lui donner du fil à retordre oui, le malmener, le pousser dans ses retranchements oui. L’étaler raide ? Le coach se retrouverait au chômage.

Pourtant, lequel d’entre nous, élève, n’a pas eu un jour à encaisser un maître qui nous balançait son savoir comme un uppercut ? Il veut en finir avec nos distractions, nos bavardages, nos ricanements bourdonnant à ses oreilles comme des mouches. PAF ! Un bon mot sur la « nullité » du gamin, et voilà réglé le compte du vil insecte, excrément de la terre. Aplati. KO. Mais… après ?

Prof aujourd’hui, j’ai sur le coach une sorte d’avantage : mon partenaire est captif – enfin, plus ou moins. Quand l’école est obligatoire, le moucheron doit s’arranger pour se relever, et survivre… Néanmoins, pas étonnant qu’il se montre apathique ou récalcitrant, si après l’avoir mouché je l’exhorte à participer ! Alors, m’inspirant du coach, je mesure mes coups, faute de quoi il n’y aura plus personne à entraîner.

Mais attention. Certains pilonnages, plus subtils, ne sont pas moins désastreux pour l’échange pédagogique. Le savoir peut être asséné avec douceur, avec humour, avec un soupçon d’agacement, voire de mépris. Et le KO de l’élève se manifeste par une docilité, une inertie, une nonchalance, une mollesse légèrement effrayée…

Le maître n’est jamais seul responsable de cette passivité. Il y contribue cependant (parfois sans le… savoir), lorsqu’il tient à être celui qui, des deux, justement, possède le savoir. Même s’il y a du vrai dans cette supposition : oui, il est plus fort, plus habile, plus expérimenté. Et la force de tenir sur le ring, il la transmettra non en donnant des coups mais en en recevant, pour apprendre à son élève l’art de les placer.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s