Mémoire de master : persévérer dans son être de chercheur

Sept étudiants de master autour de la table : un bon chiffre. Mais voici avril, mai bientôt, et le moment de rendre par écrit leurs cogitations, à fin d’évaluation (aïe, misère…). Temps propice au doute, aux découragements, aux baisses drastiques d’inspiration.

Dans nos séances, à l’abri de cette pression, je les invite à exposer leurs résultats, quels qu’ils soient. Les thématiques sont diverses, voire il y a des écarts béants : de « Les valeurs politiques dans Les Travailleurs de la mer » à « Le mythe de Sisyphe dans le jeu vidéo Dark Souls, en passant par « Les figures de rhétorique dans la publicité ». Belle variété (non sans convergences néanmoins), qui procure aux oratrices un public incompétent sur leur sujet, et conséquemment curieux : « Mais pourquoi tu as choisi de travailler sur ça ? »

Question banale, mais cruciale, que l’intéressé ne se pose plus depuis longtemps, familiarisé qu’il est par une fréquentation quotidienne de son sujet. Alors souvent il est pris de court, comme s’il ne savait plus… C’est pourtant l’ancrage de la recherche dans ce désir premier qui garantira l’énergie de la poursuivre malgré les obstacles.

Depuis sa première manifestation, ce désir a muté : les échanges avec une directrice de recherche l’auront reformulé, restructuré, réorienté. Il y aura gagné d’avoir figure académique ; mais quelque chose aura pu se perdre en route, cela même qui faisait son prix. Ce quelque chose est peut-être inavouable, imprésentable : qu’importe ! Le maître n’a pas à en être informé, car l’important est ailleurs. C’est que l’élève soit revenu toucher ce point intime où l’intellect et le cœur ne font qu’un pour nourrir l’élan d’une écriture et d’une parole.

Un étudiant désorienté ne demande souvent qu’à retrouver un chemin qu’il pense à tort être le nôtre parce que nous l’avons balisé : aidons-le à se souvenir que c’est le sien.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s